Cikaba 1ere startup à impact dans le domaine QHSE

Développement durable et prévention des risques avec Cikaba

Cikaba est la première solution QHSE qui intègre la cartographie officielle de France Digitale et de Bpifrance sur les entreprises à impact social et environnemental.

Avec ses solutions innovantes de Safety Management System, Cikaba lutte contre les risques d’accidents professionnels. Cikaba poursuit un vrai but d’utilité sociale en contribuant directement à la lutte contre les exclusions et les inégalités sociales et économiques. C’est pour ces raisons que France Digitale et Bpifrance Le Hub ont décidé d’intégrer Cikaba dans la première cartographie des entreprises à impact social et environnemental. 

C’est une grande fierté pour l’équipe de Cikaba d’être reconnue pour son travail en faveur d’un monde plus sûr et plus durable. En effet, l’Organisation Internationale du Travail ( OIT, unique agence ‘tripartite’ de l’ONU, réunissant des représentants des gouvernements, employeurs et travailleurs de 187 Etats Membres) ne cesse de le rappeler :  la sécurité et la santé au travail jouent un rôle clé en matière de développement durable.

Par ses innovations, Cikaba a un impact direct en lien avec le Programme de développement durable pour 2030 de l’ONU, et notamment les Objectifs de Développement Durable suivants :

  •  ODD n° 3 : permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge,
  • ODD  n° 8 : promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, l’emploi et un travail décent pour tous – en particulier la cible 8.8, défendre les droits des travailleurs, promouvoir la sécurité sur le lieu de travail et assurer la protection de tous les travailleurs,
  • ODD n°9 : promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation.

 Lors de la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, le directeur de l’OIT a dénoncé les conditions de travail dangereuses qui demeurent la réalité « quotidienne et silencieuse » de nombreux travailleurs. Selon M. Ryder, plus de 313 millions de travailleurs sont en effet victimes chaque année d’accidents non mortels, ce qui représente 860.000 personnes blessées chaque jour. D’autre part, 6.400 personnes décèdent quotidiennement des suites d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, ce qui équivaut à 2,3 millions de décès par an ! 

« Il ne fait aucun doute que les accidents du travail et les maladies professionnelles font partie des problèmes sanitaires mondiaux à forte charge de morbidité » a regretté le Directeur général de l’OIT, rappelant qu’en 2008, le droit à un milieu de travail sûr et salubre a été reconnu en tant que droit humain fondamental dans la Déclaration de Séoul sur la sécurité et la santé au travail. Prenant appui sur ce constat, M. Ryder a lancé un appel « pressant », au nom de l’OIT, en faveur de la construction d’une culture de la prévention dans le domaine de la sécurité et de la santé au travail. Cette culture, a-t-il ajouté, est “une nécessité pour pleinement atteindre les objectifs fixés par le Programme de développement durable pour 2030.” 

Pour rappel, le nom d’Objectifs de développement durable (ODD) (en anglais : Sustainable Development Goals, ou SDGs) est couramment utilisé pour désigner les dix-sept objectifs établis par les États membres des Nations unies et qui sont rassemblés dans l’Agenda 2030. Cet agenda a été adopté par l’ONU en septembre 2015 après deux ans de négociations incluant les gouvernements comme la société civile. Il définit des cibles à atteindre à l’horizon 2030. Les cibles répondent aux trois piliers du développement durable :

  • Eradiquer la pauvreté sous toutes ses formes et dans tous les pays,
  • Protéger la planète
  • Garantir la prospérité pour tous.

Dans un souci d’appropriation et de communication, elles sont parfois regroupées en cinq domaines, les « 5P » : peuple, prospérité, planète, paix, partenariats.

Vous voulez en savoir plus sur Cikaba ?

Contactez-nous