Comment établir une culture sécurité pérenne et efficace ?

culture sécurité durable

La culture sécurité est le socle de chaque entreprise en matière de prévention. Elle est le reflet des manières d’être et de penser qui affecte la sécurité. Pour avoir un impact positif, la culture sécurité doit être partagée collectivement à tous les niveaux et agir en complémentarité avec les autres services de l’entreprise. Mais comment établir une culture sécurité durable et efficace ? Quels sont les freins potentiels ?

Quels sont les intérêts et bénéfices d’une bonne culture sécurité ?

Contribuer à la démarche RSE

Si vous développez en parallèle une démarche RSE, la prise en compte de la culture sécurité est un élément indispensable. En effet, contribuer à la santé et à la sécurité des collaborateurs est un des piliers forts de la mise en œuvre d’une démarche RSE.

Augmenter la motivation de vos collaborateurs

Instaurer une culture sécurité partagée implique de solliciter ses collaborateurs. Et un salarié pris en compte est un salarié qui sera beaucoup plus enclin à s’investir et à s’engager, car ils auront compris les réelles problématiques de votre organisation, et auront contribué à les résoudre.

Prévenir les risques

Intégrer la sécurité dans le quotidien et la placer au cœur des préoccupations, permet une prise de conscience collective, petit à petit, de l’environnement de travail et des risques qui l’entourent. La vigilance devient alors un comportement ancré, qui permet d’ouvrir la discussion sur les problématiques rencontrées.

Favoriser l’adhésion

Si vos collaborateurs, qu’ils soient client, fournisseur, ou employé, constatent que l’humain est une priorité pour l’entreprise, ils développeront alors un comportement proactif et en accord avec les valeurs prônées. L’adhésion est indispensable pour faire évoluer les mentalités durablement. A l’inverse, la crainte des conséquences potentielles ne favorise ni la compréhension, ni la communication et bloque tout changement positif.

Être proche du terrain

Un lien réel est établi entre le terrain et les consignes écrites ou les processus de décision. La co-construction de votre culture sécurité permet une mise en œuvre sûre de ce qui a été créé, établi, car vous saurez que cela répondra aux besoins réels.

Quelles sont les bonnes pratiques pour établir une culture sécurité durable ?

Co-construire la culture sécurité

La culture sécurité doit être comprise et mise en œuvre par tous, peu importe le niveau hiérarchique. La culture sécurité est partagée collectivement. L’investissement de chacun permet de développer une culture sécurité complète, englobant les enjeux et les thématiques propres à l’entreprise.

Faire des évaluations régulières

Il est nécessaire d’utiliser les retours d’expériences et remontées du terrain afin d’améliorer et de faire grandir la culture sécurité. Ceux-ci permettent une amélioration continue du processus en confrontant ce qui était prévu, avec les retours réels lors de la mise en application.

Proposer des formations

Pour faire évoluer votre organisation, vous devez également faire évoluer vos collaborateurs en matière de santé et de sécurité au travail. Vous pouvez proposer une formation au poste, des causeries sécurité, prendre connaissance de ce qui se fait au sein d’autres entreprises, ou encore responsabiliser certains collaborateurs sur le terrain en matière de sécurité (comme les relais sécurité par exemple).

Montrer l’exemple

Enfin, la culture sécurité doit être le mot d’ordre des managers ainsi que des membres de la direction. Montrer l’exemple et incarner au quotidien les valeurs que l’on souhaite transmettre, reste le moyen de plus efficace de fédérer vos collaborateurs.

Quels sont les freins potentiels à la mise en place d’une culture sécurité ?

Il est nécessaire de continuer à faire vivre votre culture sécurité une fois que celle-ci est établie. L’engouement provoqué lors de sa mise en place pourrait bien retomber comme un soufflé si celui-ci n’est pas entretenu à travers des projets autour de la sécurité, des échanges ou encore l’implication des différents collaborateurs.


Mettre en place et maintenir une culture sécurité prend du temps et doit devenir un sujet de discussion quotidien. La direction doit donc être impliquée dans ce projet afin de fournir les éléments humains, techniques et organisationnels nécessaires à sa bonne mise en œuvre.


Le dernier frein potentiel concerne les collaborateurs impliqués dans la démarche. En effet, si la compréhension et la mise en place de la culture sécurité reste au niveau du “top management”, le reste des collaborateurs n’aura qu’un rôle d’exécutif. Cette démarche collégiale sera alors considérée comme une liste de consignes supplémentaires à devoir mettre en œuvre, sans réelle compréhension et implication de la part de ceux qui y sont confrontés.

Vous voulez savoir comment Cikaba peut vous aider à développer uen culture sécurité pérenne ?

Contactez-nous