Arrêts de maintenance : comment bien préparer et anticiper l’intervention de vos entreprises extérieures avec une solution QHSE ?

Prestataire extérieur

L’activité des entreprises industrielles implique des arrêts planifiés réguliers (arrêts techniques ou encore carénages) pour fiabiliser et entretenir les installations, et répondre au durcissement des réglementations. Les arrêts de maintenance ont pour objectif de maximiser la sécurité, limiter les arrêts non planifiés et prévenir les défaillances des lignes de production.

Les arrêts de maintenance engendrent un arrêt total de la production industrielle durant une période définie pouvant aller de quelques jours à plusieurs semaines, généralement autour des périodes estivales et hivernales lorsque l’activité est la plus faible. C’est alors le bon moment pour faire intervenir un grand nombre d’entreprises extérieures sur le site industriel pour réaliser les différents travaux (travaux de mise en conformité et d’optimisation, qualification des appareils, remplacement des équipements, travaux de gros œuvre, démontage, nettoyage, modernisation…).
La finalité consiste donc à réaliser des travaux de maintenance avec des échéances serrées, tout en respectant des exigences en matière de sécurité et en tenant compte de possibles aléas techniques.

C’est la raison pour laquelle, la clé de réussite d’un arrêt de maintenance réside dans une bonne préparation en amont et une planification des tâches entres les différentes entreprises intervenantes.

Ainsi, un très grand nombre de salariés d’entreprises extérieures (jusqu’à plusieurs centaines) est amené à cohabiter, circuler et réaliser des travaux durant une période de temps très courte sur votre site.

Cette coactivité d’intervenants appartenant à diverses entreprises et exerçant une multitude de métiers différents, augmente considérablement les situations à risque d’accidents.

1- Organiser facilement l’intervention des Entreprises Extérieures

Complexes à mettre en œuvre, les arrêts techniques constituent une perturbation majeure et un réel travail de planification est nécessaire pour tout encadrer. 

En amont des interventions, généralement 48h avant, une multitude de documents est nécessaire pour répondre aux obligations réglementaires et normatives.

L’entreprise qui réalise l’arrêt de maintenance (Entreprise Utilisatrice) doit partager différents documents (Plan de Prévention, protocole de sécurité, formulaires d’analyse de risques, modes opératoires, fiches de données de sécurité…) aux sous-traitants (Entreprises Extérieures) pour complétion de dossier, simple consultation ou signature.

La gestion et le partage d’informations en amont restent primordiaux pour une coactivité sans risques.

La digitalisation des échanges documentaires liés aux interventions de sous-traitants facilite l’organisation entre les parties prenantes en centralisant et en traçant les documents en quelques clics.
Un unique outil collaboratif permet d’accompagner autant l’Entreprise Utilisatrice que l’Entreprise Extérieure en fluidifiant tous les échanges.

L’Entreprise Utilisatrice invite ses équipes à collaborer (Responsable de site, poste de garde, chargé de projet…) en attribuant différents rôles selon les besoins (administrateur, validateur ou lecteur).
Les Entreprises Extérieures peuvent fournir, en amont des interventions; toutes les informations nécessaires à l’Entreprise Utilisatrice, qui valide en ligne les documents requis. Ainsi, le jour de l’intervention, chaque partie prenante a gagné du temps en ayant déjà échangé et approuvé les informations nécessaires au bon déroulement de l’activité.

2- Former efficacement et rapidement tous les intervenants aux consignes QHSE

Afin de prévenir les risques, il est nécessaire de former chaque individu destiné à intervenir sur le site, à l’ensemble des consignes QHSE et risqués liés à son métier et à sa zone d’intervention, avec un accueil sécurité dédié. 

Compte-tenu de la multitude de spécificités métier et des interventions menées dans un temps restreint, la digitalisation de l’accueil sécurité représente un atout considérable dans le cadre des arrêts de maintenance.

Une solution QHSE dédiée à la prévention des risques permet de personnaliser les consignes et règles de sécurité spécifiques aux travaux durant les arrêts de maintenance et de les faire évoluer d’une année à l’autre. 

Chaque situation permet d’actualiser les actions préventives et les consignes QHSE des accueils sécurité. En cas de remontées d’incidents, les modules de sensibilisation peuvent être adaptés en conséquence.

Découvrez comment la société Albioma, spécialisée dans la production d’énergie pour le compte d’EDF, prévient les situations à risque durant ses 3 arrêts techniques annuels impliquant plusieurs centaines d’intervenants, en digitalisant leur accueil sécurité.

“En utilisant Cikaba, nous faisons évoluer les accueils sécurité pour les adapter davantage aux interventions et aux spécificités de chaque métier.” G. Charles-Nicolas, responsable QHSE chez ALBIOMA GALION


Les accueils sécurité digitaux vous assurent l’assimilation des consignes QHSE grâce à un test de connaissances (avec des quiz ludiques…) à la fin de chaque parcours de sensibilisation. Une attestation de réussite individuelle est générée, permettant de tracer chaque passage d’intervenant, et vous protégeant ainsi en cas d’accident.

De plus, digitaliser l’accueil sécurité dans le cadre des arrêts de maintenance permet de piloter tous les passages dans un même tableau de bord et de  personnaliser vos indicateurs. Ainsi il est possible d’évaluer les interventions de chaque Entreprise Extérieure et de mettre en place un plan d’actions pour les prochains arrêts de maintenance afin de ne pas reproduire les éventuelles erreurs qui ont pu se produire si vous faîtes appel aux mêmes prestataires.

Découvrez comment Erasteel, acteur majeur en métallurgie, prépare efficacement les intervenants lors de ses 2 arrêts de maintenance annuels.

“Cikaba est un vrai plus pour les Entreprises Extérieures, notamment celles qui viennent de loin pour une courte durée. Avec les accueils sécurité digitaux on gagne beaucoup de temps et les intervenants sont opérationnels dès leur arrivée.” Daniel Fernandes, animateur HSE chez Erasteel

Enfin, grâce à l’interconnexion des solutions QHSE, il est possible de piloter l’ensemble des processus (gestion des Entreprises Extérieures et accueils sécurité liés aux interventions) depuis une seule application web.