Réduire le risque de troubles musculo-squelettiques en entreprise avec un logiciel QHSE

Réduire les TMS avec un logiciel QHSE

Dans un précédent article, nous avons abordé l’importance de prendre en compte les troubles musculo-squelettiques dans votre démarche de prévention. 

Prévenir les risques de TMS implique une méthodologie de prévention articulée autour de 3 grandes étapes : l’analyse des risques, la mise en place d’actions de prévention et l’évaluation de l’efficacité de vos actions de prévention.

Notre expert QHSE vous explique comment une solution digitale peut faciliter la démarche.

Méthodologie de prévention des TMS en 3 étapes

1- Analyse des risques de TMS

Tout d’abord, les employeurs ont une obligation légale vis-à-vis de l’analyse des risques de troubles musculo-squelettiques (Source : Code du travail Article L4121-3). Ils doivent évaluer les risques au sein de leur organisation à travers le Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP).

2- Mise en place des actions de prévention des tms

Une fois les risques identifiés, il est nécessaire de mettre en place des actions de prévention pertinentes en prenant en compte les 9 principes généraux de prévention. Ainsi, les objectifs des actions de prévention sont multiples :

  • Améliorer les conditions de travail de vos salariés,
  • Réduire au maximum les risques d’accidents du travail liés aux troubles musculo-squelettiques,
  • Éviter le turnover,
  • Assurer la productivité,
  • Respecter la réglementation en vigueur,
  • Protéger son image de marque…

Afin de mettre en place ces actions au sein de l’entreprise, il est nécessaire de déployer des ressources humaines dédiées à la gestion des actions de protection et de prévention des risques professionnels de l’entreprise (PPRP).Les actions de prévention peuvent être menées de différentes formes :

L’organisation des formations implique la mise en place de consignes QHSE, la réalisation de supports de formation, et la formation directe des collaborateurs.Les causeries Prévention favorisent les échanges autour des troubles musculo-squelettiques entre le manager et les salariés afin d’ancrer une culture sécurité et ainsi réduire les risques d’exposition.

3- Evaluation de l’efficacité des actions de prévention des tms

Enfin, il est primordial de vérifier  l’efficacité des actions de prévention en s’aidant d’outils facilitant des tests de connaissances. 

Les difficultés rencontrées dans la mise en place des actions de prévention des TMS

  • L’adéquation aux ressources humaines

La mise en place des actions de prévention nécessite une mobilisation importante des ressources humaines pour assurer leur efficacité. Cela entraîne une perte de temps non négligeable sur l’organisation, avec des conséquences économiques liées à une baisse de la productivité.

  • La traçabilité des actions de prévention

En effet, il est nécessaire de tracer l’ensemble des éléments liés aux formations et causeries dédiées à la prévention des troubles musculo-squelettiques (formulaires d’enregistrement, pourcentages de réussite aux tests de connaissances, indicateurs…) afin de respecter vos obligations réglementaires et normatives. L’utilisation de supports de formation comme des Powerpoint, de QCM ou encore de fiches d’émargement papier ne garantit pas forcément la traçabilité des informations. En effet, le risque de perte ou de dégradation des documents reste important. Et il est difficile de tout centraliser afin d’avoir une vision globale de toutes les actions de prévention.

Des logiciels QHSE pour faciliter les actions de prévention des TMS 

Une des solutions pour surmonter ces difficultés est de digitaliser les consignes de prévention liées aux risques de troubles musculo-squelettiques, à tous les niveaux :

  • Formulaire d’enregistrement,
  • Passage de la formation,
  • Validation du test de connaissances.

En effet, digitaliser ces différents processus permet de gagner un temps considérable dans la mise en place des actions de prévention puisque les ressources humaines pourront être déployées sur d’autres tâches. 

La formation des collaborateurs est réalisée de manière ludique et en toute autonomie, avec la possibilité de la réaliser à distance, au moment le plus opportun.

L’assimilation par les apprenants des messages clés liés à la prévention des troubles musculo-squelettiques est vérifiée grâce à des quiz interactifs variés (images, textes à trous, classements thématiques…).

La traçabilité des informations est optimale avec la remontée instantanée des informations dans un tableau de bord.

Découvrez comment cela fonctionne avec le logiciel QHSE Cikaba CAST.

Nous vous proposons de découvrir également comment intégrer les RPS dans votre politique de prévention.

Vous souhaitez réduire les risques liés aux TMS dans votre entreprise ?

Contactez-nous !